Et si on pouvait faire d’une énergie inconfortable (tristesse, colère, etc.) quelque chose de génial ?

Et si on pouvait faire d’une énergie inconfortable (tristesse, colère, etc.) quelque chose de génial ?

Cela fait 3 jours que j’ai un coup de moins bien. Je crois que je sature, après 4 semaines de confinement et surtout après 5 jours seule puisque ma fille est partie chez son papa avec la chienne, notre psychologue familiale …J’en ai marre d’être dans le même environnement, de ne voir personne autrement que par skype, de ne pas avoir de contact physique, de faire un peu toujours les mêmes choses, de devoir calculer le moindre petit déplacement (sachant que je n’en fais quasiment pas, seulement 1 tous les 10/15 jours pour les courses).

Et puis hier soir, j’avais une visioconférence avec mon groupe de l’école de coaching Passion. J’avoue que mon mental était en mode gnagnagna après avoir eu une bonne crise de larmes et j’ai failli ne pas assister à ce moment de partage … Heureusement, j’ai suivi mon coeur !!! Car, André, notre formidable coach (eh oui, un(e) coach a lui(elle)-même un(e) coach), a lancé une piste au détour d’une conversation et cela a fait tilt en moi : une émotion c’est une E-Motion donc une énergie en mouvement … ça, je le sais bien, je le transmets aux parents que je coache … Donc pour éviter qu’elle stagne en nous, il faut la remettre en mouvement ; ça aussi, j’ai le réflexe de le faire (en marchant, en dansant, en allant dans le jardin, etc.) … Sauf que là, ça ne suffit pas. Et André nous dit soudain qu’on peut utiliser cette énergie pour en faire quelque chose de chouette, créer avec … Là, j’ai eu un blanc, j’ai laissé l’information s’intégrer en moi et ça a fait un truc du genre « wahou ! mais ouiiii ! » … Le pire, c’est que je l’ai déjà fait : les jours qui ont suivi le décès de Victor, mon loulou, je n’arrivais plus à dormir et c’est à ce moment-là que j’ai réglé les différents détails pour sa cérémonie, que j’ai écrit le texte pour sa célébration de vie, que je partageais sur la page facebook de notre asso (« les victoires de victor ») … C’est là que j’ai donné le meilleur en cette période compliquée … Cela m’ait aussi arrivé de tondre ma pelouse lorsque je me sentais en colère ou triste mais je le voyais comme un défouloir, comme une sorte de compensation … Je n’avais pas vu le lien ainsi : UTILISER CETTE ENERGIE POUR CREER …

L’autre truc dingue, c’est qu’une amie, prof de yoga, en a parlé lors d’une visioconférence dimanche soir alors que je lui disais que je dormais mal : elle m’avait alors répondu : « bah lève toi et crée, fais du yoga, écris, danse, dessine, fais ce qui te plait, ne reste pas à tourner en rond dans ton lit, arrête de lire » … Mon mental refusait d’entendre cela, englué dans mon état émotionnel bas …

Alors voilà, c’est décidé, je vais faire cela ! Rien que l’idée d’utiliser cet inconfort me donne de la joie, moi qui ai tant besoin de créer, d’agir, de contribuer … Ecrire ce post me donne un sourire incroyable ! Et je vais même transmettre cette idée à une personne que j’accompagne car cela pourrait tout changer dans ses problèmes d’anxiété au moment de l’endormissement : et si de sa peur sortait quelque chose de beau ? Mais ouiiii !

Oh là là, quelle chance j’ai de connaitre des personnes si inspirantes, qui savent créer des déclics par leurs paroles, par leur retour d’expérience ! Merci André, merci Sandra !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *