Le confinement …

Le confinement …

Cela fait 3 jours qu’il n’y a plus d’école et que je travaille de la maison, 3 jours que tout est encore plus chamboulé que la semaine dernière (car nous avions déjà réduit nos sorties au strict minimum) …
Je pensais que ça le ferait de télétravailler car, après tout, je le faisais déjà par moment lorsque mon fils était mal ou que j’avais un problème de nounou et j’avoue que j’aimais plutôt cela car je travaillais plus efficacement et je profitais de mon fils. Je faisais donc ma maline, j’avoue …
Sauf que là, ce n’est pas pareil du tout …

En effet, en même temps que je bosse, je dois aider ma fille dans ses devoirs sachant qu’il lui manque plein d’infos car la plate-forme du collège est saturée et donc inaccessible. Et elle me sollicite beaucoup beaucoup beaucoup … C’est le cas d’habitude mais, le week-end, je gère … En semaine, pendant qu’elle est au collège, j’ai aussi l’habitude d’avoir des sas de décompression réguliers pendant lesquels je peux faire mes pratiques de yoga et de méditation, je peux aller marcher dans le calme de la nature, etc. Or, depuis 3 jours, nous nous levons en même temps, et dès le petit déjeuner, elle me sollicite à fond alors que je ne suis clairement pas du matin !!! Du coup, je me sens agacée pour un rien, les remarques fusent et il me faut attendre le midi pour que les choses se mettent en place et que le reste de la journée soit agréable …

Bon, j’avoue aussi que je me sens frustrée car j’étais dans une belle énergie inspirante et créatrice par rapport à mon activité de coach parentale, j’avais des projets d’ateliers et de conférences, les coachings se passaient bien et tout est subitement en pause … J’essaie de mettre à profit ce temps pour préparer des choses mais ce n’est pas pareil car je n’ai pas d’échéance en vue et l’élan est retombé comme un soufflé … Je suis un peu chonchon tout en ne voulant pas m’engluer dans ce ressenti inconfortable … Ce matin, je suis allée faire quelques courses et se faire contrôler 2 fois en 45 minutes, voir peu de monde dehors, entrer au compte-gouttes dans le magasin, tout cela me fait bizarre et cette énergie est vraiment bof pour moi … Et encore, j’ai de la chance car j’habite une grande maison à la campagne, avec un beau jardin … alors qu’est-ce que cela serait autrement !!! Bref, je suis rentrée à la maison avec un poids supplémentaire que j’ai balayé avec de la musique et notre 1er dejeuner dehors pour profiter du beau temps revenu …

Même si ma poussinette sait qu’elle n’est pas en vacances, elle traîne beaucoup, rechigne à participer aux tâches ménagères sous prétexte que d’habitude, elle ne fait pas tout cela. Oui mais d’habitude, elle bosse plus de temps au collège … Donc tout est hors norme en ce moment …

Du coup, ce midi, nous avons établi un planning pour cadrer un minimum les choses et que chacune de nous s’y retrouve. Moi, avec mes plages de travail et des temps de pause qui me permettent de me regénérer et elle avec des activités bien définies (travail, sport, activités diverses) pour que je n’ai pas à lui dire quoi faire et à la surveiller car elle a toujours tendance à se laisser prendre par le temps … Nous avons également mis des périodes communes où je suis pleinement disponible pour elle ; ainsi elle sait qu’elle a des espaces réguliers dans la journée pour me solliciter à fond ! J’avoue que ça l’a fait à partir du moment où le planning a été mis sur le frigo. Je l’ai vue plusieurs fois y revenir pour voir où l’on en était et j’ai pu vraiment travailler et m’apaiser. ouf ! A voir ce que cela donne les jours à venir !

La bonne surprise de ce début de confinement, c’est que ma fille, d’habitude accro à la TV, ne la regarde quasiment pas depuis 2 jours car elle fait plein d’autres choses : couture et autres activités manuelles pour lesquelles elle n’a sans doute pas l’énergie d’habitude … C’est chouette de la voir ainsi ! Elle laisse libre cours à sa créativité débordante, elle cogite, structurant ainsi sa pensée tout autant qu’en résolvant des problèmes de maths par exemple, et développant ses fonctions exécutives qui lui serviront quand elle reprendra les cours. Pas de temps de perdu, juste une autre façon de travailler les choses !

Voilà, il est important de poser un cadre, d’autant plus quand on est en confinement tout en télétravaillant. Le faire en commun (parents et enfants) est essentiel car chacun peut exprimer ce qui est important pour lui, quand faire ses activités et quand tous se retrouver avec plaisir !

Hier soir, nous avons tout mis en oeuvre pour nous faire un apéro en visioconférence avec les autres membres de la famille : c’était top ! Un peu la cacophonie, j’avoue, mais peu importe, nous étions ensemble d’une certaine façon, on se voyait et c’était bon ! Cela nous a tous fait du bien ! Et en fait, en y réfléchissant, nous aurions pu le faire bien avant, ma soeur habitant à 2h d’ici mais l’idée ne nous était pas venue … Comme quoi, en situation critique, on peut être créatifs et trouver des solutions chouettes !

Tout cela est déstabilisant même avec la volonté de bien faire mais cette situation permet de repenser le rythme quotidien souvent trépidant, de repenser la vie de famille laissant ainsi émerger de vrais trésors et permettant d’en connaitre plus les uns sur les autres ! On fait tous de notre mieux avec nos loulous en ce moment, même si on dérape de temps en temps en perdant patience, en haussant le ton plus que de raison …

Bon courage à tout le monde !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *