Comment j’ai remonté mon énergie : la suite !

Comment j’ai remonté mon énergie : la suite !

L’alimentation m’a aidée à remonter mon niveau d’énergie durablement : yeaaaah ! Mais ce n’est pas tout : je me suis également mise en mouvement … Vraiment tout doucement au début : après le décès de mon fils, j’étais incroyablement épuisée par les nuits sans sommeil, par mon alimentation faible ou négligée, par ma tristesse aussi. C’est comme si mes batteries étaient totalement à plat, genre 5% de batterie sur mon téléphone portable … J’étais éteinte physiquement et moralement … Et puis je me suis souvenue que rester sur mon canapé était contre-productif, que mon mental me faisait croire que je ne pouvais rien faire de plus, que je n’en avais pas encore les capacités physiques mais c’était un leurre. Alors j’ai tenté une sortie : oh juste 15 minutes, en terrain plat, au bord d’un lac, avec ma chienne ! Bon, elle, clairement, elle a été frustrée car elle aurait bien couru 2h … Je ne pouvais pas faire plus et pourtant cela m’a relancé : l’air vivifiant de ce mois de février … les rayons du soleil sur ma peau … le vent qui semblait nettoyer toute la poussière de tristesse incrustée sur ma peau, dans mon corps, dans mes pensées, dans mon coeur … le plaisir de voir un nouvel environnement … faire des petits pas, lentement (j’avais tellement l’impression de mes jambes ne me supportaient pas) … tout cela a contribué à me faire du bien ! J’ai même eu envie de faire une mini vidéo pour un groupe d’amis pour célébrer cette avancée incroyable ! 

Je suis rentrée à la maison fière de moi, de cette grande petite marche franchie … et je me suis promis de recommencer le lendemain … ce que j’ai fait, ne voulant pas m’arrêter en si bon chemin ! Je n’ai pas fait une plus longue balade mais je l’ai faite. Me mettre en mouvement a été la meilleure décision que j’ai prise à ce moment-là ! Mon corps a retrouvé ses délicieuses sensations, alors que mon univers avait explosé … enfin des repères qui persistaient … 

Ainsi, petit à petit, j’ai repris une activité physique légère mais présente et surtout impactante pour mon état physique et moral. Mon énergie est remontée, j’ai retrouvé l’envie de faire des choses, doucement mais sûrement … Je m’ouvrais de nouveau au monde !

La conclusion de tout cela, c’est que, quand on est mal, au fond du trou, épuisée, terrassé(e) par la tristesse ou toute autre émotion inconfortable, notre mental nous fait croire que se coucher, se rouler en boule est la meilleure de stratégies … Mais il n’en est rien ! Il est important au contraire, de bouger, même un peu … Une émotion,c ‘est une E-Motion, une Energie en Mouvement. Donc remettre du mouvement, c’est faire circuler l’énergie, modifier son niveau, au sens propre comme au sens figuré …

Pas besoin d’aller faire une méga séance de sport (enfin, si vous en avez envie, faites-le !!!), cela peut juste être sortir dehors, marcher un peu, danser sur une musique, passer la tondeuse (ça, je l’ai fait aussi l’autre jour !), faire les vitres ou que sais-je … BOUGER, c’est la clé !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *